Classes Prépas (CPGE)

Vous pensez vouloir intégrer une prépa (CPGE) après le bac ? Plutôt scientifique, économique ou littéraire, notre équipe de rédacteurs décrypte pour vous l'envers du décor, la réalité des étudiants en classe préparatoire, les classements, les débouchés... Tout est là !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Tout savoir sur les formations préparatoires aux concours des grandes écoles

Avantages :

  • Premier avantage des classes prépas, les débouchés qu’elles offrent. On est d’accord, l’objectif principal d’une classe prépa, c’est d’abord de tenter (et de réussir dans le meilleur des cas) les concours des écoles qui te font rêver. Que tu décides d’intégrer une grande école ou de finalement rejoindre la fac, la classe prépa t’offre des débouchés intéressants : préparation pour les concours des grandes écoles, et entrée directement en L3 (ou en L2 si tu arrêtes la prépa en cours d’année) si tu choisis la fac pour poursuivre tes études (avec en prime, toutes les clés en main pour réussir haut la main cette dernière année de licence à la fac).

  • La classe prépa te donnera des méthodes d’apprentissage et de révisions, tu apprendras à gérer une grande charge de travail, alors, après ces quelques années de prépas, tu seras prêt(e) pour tout le reste ! Pendant deux ou trois ans (non, rien à voir avec une approximation, tu nous connais, on revient là dessus juste après!) tu te prépares à des concours (difficiles, soyons honnêtes), alors que tu les réussisses ou non, pour ceux qui te recruteront ensuite, c’est la preuve que tu as la préparation nécessaire pour réussir des études supérieures, et bien souvent, la prépa est associée à la rigueur et à la résistance au stress, ce qui, tu le sais, seront perçus comme des atouts. Ce qui compte en sortant de prépa, ce ne sont pas que tes résultats, mais surtout ce que la prépa t’a permis d’acquérir et qui t’aidera à être efficace pour tout le reste de tes études.

  • Autre point non négligeable, comme son nom l’indique, dans une classe prépa, tu auras une classe. Pas d’amphis bondés ou de TD de 50 étudiants dans une classe prévue pour 30 (rassure-toi, on exagère, la fac, c’est bien aussi, si si, va lire notre article et tu seras convaincu!). Tu disposeras d’un suivi plus personnalisé et d’un encadrement plus proche de celui que tu as connu au lycée. En fait, les classes prépas se trouvent toujours au sein de lycées, alors même si tu es bien sûr considéré comme un adulte, et plus comme un lycéen, tu profiteras du même encadrement qu’eux

Inconvénients :

  • Premier point à avoir en tête : obtenir une place. On ne va pas se mentir, les prépas comptent souvent beaucoup moins de places que de dossiers de candidatures, alors tu t’imagines bien que l’entrée se fait sur dossier, même si la demande se fait via parcoursup. Alors, ça se prépare : on te conseille de tout donner pendant tes années lycée pour assurer ta place en prépa si c’est vraiment ce que tu veux. Ensuite, même si de notre côté, on est sûrs que tu vas y arriver, mieux vaut prévenir que guérir, assure toi d’avoir un plan b : autrement dit, ne mise pas que sur des classes prépas et essaye de trouver des alternatives comme la fac ou des écoles.

  • La charge de travail est aussi un des points qui peut faire peur à propos des classes prépas. Ce n’est pas un secret, si tu veux intégrer une de ces classes, il faut te préparer à avoir beaucoup de travail en dehors des cours. Mais, si tu es très motivé(e) et que tu te dis que ces deux années intensives ne pourront t’apporter que du plus pour les années suivantes, alors, pourquoi tu n’y arriverais pas ?

  • On te parlait juste avant de la charge de travail : en prépa, les week-ends n’en sont en fait pas toujours vraiment. Certains samedis, tu devras préparer puis passer des Khôles (des oraux spécifiques aux prépas qui préparent aux concours) ou avoir des contrôles . Mais, c’est pour la bonne cause !

Notre chaîne Youtube, qui t'explique les formations Prépas

Auteur : Léa Simic

Présentation : Etudiante de La Sorbonne en lettres-allemand en échange en Allemagne, évidement, j'adore écrire (spoiler alert : je ne suis sûrement pas la seule ici...) ! 

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂

Questions fréquentes concernant les diplômes d'écoles de prépa

Y-a-t-il des frais de scolarité? Si oui, de combien, et qui les paye?

Les classes prépa s’effectuent dans des lycées. Pourtant, dans les lycées publiques, tu disposeras d’un statut étudiant, et tu seras même parallèlement inscrit à la fac. Tu peux donc faire une demande de bourse auprès du Crous, auquel cas, si tu es boursier, tu ne paieras rien, et si tu ne l'es pas, les frais de scolarité s’élèvent environ à 200 euros par an, auxquels tu devras ajouter les 90 euros de CVEC.

Quelles sont mes options si je ne réussis pas mes concours à la fin des deux années ?

En prépa, le but ultime sont les concours des grandes écoles à la fin de la deuxième année. Si tu ne les réussis pas, pas de panique, rien n’est perdu. Comme on le disait plus haut, tu peux toujours rejoindre la fac sans avoir à redoubler une année (si tu choisis la filière dans laquelle tu es inscrite en parallèle, ou dans une licence en rapport avec ta prépa). Une deuxième possibilité est de « cuber ». Traduction : choisir de faire une troisième et dernière année pour retenter les concours si l'on n’a pas réussi ceux que l'on voulait. Alors pas de panique, si tout ne se déroule pas comme dans tes plans, la prépa offre beaucoup de débouchés et de possibilités de poursuite d’études.

D'autres questions sur la prépa ? 

Notre équipe te répond en commentaires.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂