Les meilleures universités parisiennes

Si tu es en Terminale et que tu habites dans la capitale, voire en région parisienne, nous allons te trouver les meilleures facultés de Paris pour t’aider au mieux dans ton choix ! En effet, nous pouvons vite nous perdre avec toutes les informations sur internet... 

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Etudiants-diplômés-école

LES UNIVERSITÉS PARISIENNES LES PLUS PRESTIGIEUSES, DOMAINES LES PLUS DEMANDES ET CLASSEMENTS :

  1. Le domaine littéraire : le domaine littéraire inclut les licences de lettres classiques, modernes, les Humanités de manière générale. En effet, on y trouve aussi le domaine des sciences sociales c’est-à-dire de la philosophie, la sociologie et la psychologie de manière plus large dans certaines universités. En ce qui concerne Paris, Sorbonne-Université (entre autre Paris IV) tire son épingle du jeu dans le classement QS Top Universities ! En effet, elle se place à la 83e place au rang mondial de manière générale. Plus important et qui sera déterminant dans vos choix divers sera la place qu’elle occupera dans le classement QS international des universités par discipline (2020). En effet, elle est à la 25e place en langues modernes devant Sorbonne-Nouvelle Université (Paris III) étant à la 32e place ; 33e en archéologie mais dépassée par Panthéon-Sorbonne Université à la 16e ; 9e en Histoire classique et ancienne contre la 13e pour Panthéon-Sorbonne Université (Paris I). Panthéon-Sorbonne se spécialise dans la philosophie avec sa 28e place. Pour l’Histoire et la Géographie, Panthéon-Sorbonne saura te satisfaire avec sa 33e et 34e place !

  2. Le domaine scientifique : la concurrence continue mais cette fois-ci dans le domaine scientifique avec Sorbonne-Université (cette faculté est la fusion d’anciennement Paris-Sorbonne et de Pierre et Marie Curie en 2017, nous parlons donc de l’UFR de science). Elle propose sa licence de physique-chimie qui est à la 42e place toujours en fonction de ce fameux classement, 39e pour sa filière de sciences de la biologie, 29e pour celle de l’anatomie et physiologie, 28e pour la Science de la Terre et de la Mer et 27e en mathématiques. Sa principale concurrence reste certaines écoles privées notamment celle de Polytechnique et Paris Sciences et Lettres.

  3. Le domaine juridique : l’université principale reconnue pour ce domaine est Panthéon-Sorbonne qui est 25e devançant de 25 places Science Po Paris. Elle fait partie des facultés les plus demandées et une des plus reconnues dans sa qualité d’enseignement. 

vot-décision-point-stratégique-ESCP

La fin de la triple couronne pour l'ESCP 

Pour la rentrée 2020-2021, ESCP surprend et décide de ne pas renouveler son accréditation AMBA. Cette nouvelle est annoncée par le DG de l’école, Frank Bournois, dans la conférence placée sous le signe Open Up. « Open UP C’est l’inverse de lockdown, mais c’est aussi le symbole de l’ouverture. Ce temps de confinement a permis aux équipes et au Comité de direction de mener une accélération stratégique », indique Frank Bournois.

Cette conférence est l’occasion de faire le point stratégique 2022 de l’école. « Avec toute l’équipe, nous constatons que la stratégie s’est développée de telle manière qu’à la fin 2020, nous aurons atteint les objectifs et résultats prévus pour 2022, en termes de nombre de publications, d’élèves dans les programmes… c’est-à-dire tous les indicateurs de développement de l’école, y compris sur les aspects financiers. ». Concernant l’accréditation britannique AMBA, celle-ci est délaissée au profit de l’accréditation européenne EFMD : « La notion de triple couronne, c’est digne de l’ancien monde. », indique le DG.

Le confinement a donc permis à l’ESCP de réaliser tous les objectifs avec des résultats au rendez-vous, mais également d’apporter une nouvelle vision sur les accréditations : celles-ci ne sont plus jugées nécessaires, et sont presque obsolètes.

drapeau-international-mondial-renommée

Une perte de souveraineté pour ESCP ?

La perte d’une accréditation internationale peut avoir un impact direct sur le recrutement des meilleurs étudiants sensibles aux labels d’excellence, sur le classement de l’école mais également sur les partenaires internationaux. En effet, l’accréditation AMBA est un réel garant du sérieux d'une formation et de ses connexions avec le monde professionnel. Il permet également aux étudiants d'utiliser un ensemble de services d’accès à la vie active (réseau des anciens diplômés, offres d’emploi en ligne, etc.). L’école a donc privilégié des accréditations internationales, comme le précise Dimitri Champollion, directeur de marque et de communication de l’ESCP sur son compte Twitter. Celles-ci valorisent l’institution dans son ensemble, contrairement à l’AMBA qui ne valorise que certaines formations.  

Seulement le rayonnement d’ESCP en France et sur la scène internationale est tel que la perte de l’accréditation AMBA ne changera pas grand-chose, si ce n’est rien. Le recrutement des élèves internationaux a même augmenté cette année ! « Aujourd’hui, nous avons 56% d’étudiants internationaux qui proviennent de 121 pays différents. », précise Léon Laulusa lors de la conférence. ESCP observe une hausse du nombre d’étudiants chinois et une diminution des Indiens, qui feront leur rentrée en 2021, en sachant qu’ESCP a recruté pour cette rentrée 17% de candidats en plus et 13% d’entrants supplémentaires cette année. Sans surprise, la perte de l’accréditation AMBA n’a aucun impact sur le recrutement des élèves venus des quatre coins du monde sur les campus internationaux. Concernant le classement, ESCP Europe n’a perdu aucune place et reste à la troisième position du classement Français. 

A savoir que les accréditations sont également un poids financier qui génère des coûts indirects, notamment avec l’AMBA qui impose d’employer des enseignants chercheurs. Business-cool témoignait déjà dans un de leur article d’une difficulté pour ESCP Europe à respecter les normes imposées par l’AMBA sur leurs six campus européens qui ont des législations bien différentes en fonction des pays.

 

Synonyme d’évolution, le confinement a donc permis à l’ESCP de se renouveler et d’évoluer dans ses pratiques en décidant de ne pas renouveler l’accréditation AMBA et de perdre le Saint-Graal pourtant détenu par seulement 1% des écoles. Cette apparente perte de souveraineté permet à l’ESCP d’être le moteur d’une (r)évolution dans le domaine des business school qui restent pourtant très dépendantes de tous les critères constituants les classements internationaux. Il ne reste plus qu’à voir si les autres écoles de commerce suivront le pas… 😉

écriture-tweet-accréditations

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

Anne-Camille Evrard.jpg

Auteur : Anne-Camille Evrard

Présentation : Etudiante en Master 1 Médias et Mondialisation à L'Institut Français de Presse la journée, rédactrice pour Teleskop le soir.

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

TELESKOP ICON HD INVERT.png

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂