Les meilleures écoles de commerce à l'étranger 

 La fin du lycée approche à grands pas et tu te sens décidé à poursuivre tes études au sein d’une filière commerciale. Une école de commerce ce sera ! Tu te projettes à long terme et il te semble évident que maîtriser une ou deux langues étrangères, créer un réseau international et t’ouvrir aux cultures différentes de la négociation sont autant d’atouts indispensables pour mener une carrière séduisante et à grande échelle. Une école de commerce à l’étranger ce sera donc ! TELESKOP te présente les meilleures d’entre elles et te guide dans ton futur choix d’établissement.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

étudiants-commerce-réunion-découverte

Classement et découverte des meilleures écoles de commerce à l'international

Habitué au système français que tu es, tu ne t’es peut-être pas rendu compte que lorsqu’on parle « business school » à l’étranger, on parle en fait beaucoup d’universités. Si les places à l’entrée sont chères, une fois admis, tu y es pour de bon. Oubliées les classes préparatoires !

Le rythme de ton cœur s’est soudainement accéléré à cette annonce : cette fois c’est sûr, tu pars étudier à l’étranger ! Mais qu’on ne s’y trompe pas, tu as de l’ambition. Or, sans nécessairement connaître quelqu’un qui est parti pour ces contrées magiques – en franchissant le quai 9 ¾ ? – tu ne sais pas tout à fait comment t’orienter et quelle école choisir. 

À TELESKOP, on s’est demandé sur quoi nous baser pour te proposer un petit classement des meilleures écoles de commerce à l’international. Et quoi de mieux que de demander à quelqu’un qui est lui-même dans une école de commerce. Gabriel, 22 ans, étudiant à l’EDHEC (Lille) : « Je me fie au classement publié par le QS World University Ranking car leurs critères sont aussi les miens : la sélectivité, l’excellence académique et la reconnaissance [professionnelle] ».

Suivant son bon conseil, nous plongeons donc dans ce classement et te présentons les dix meilleures écoles de commerce à l’international, te procurant quelques petits détails croustillants concernant les trois premières :

  • Harvard Business School (Etats-Unis) : qui aujourd’hui, oui qui, n’a pas entendu parler de cette prestigieuse université américaine qui semble dominer tous les classements, quel que soit le domaine d’étude envisagé ? Depuis quelques années déjà, ils ont diversifié leur offre en proposant des « joint degrees », te permettant d’étudier le commerce mais également de te former dans d’autres disciplines (biotechnologie, ingénierie, droit etc.). Les entreprises font confiance aux jeunes diplômés d’Harvard puisque 94% d’entre eux se sont vus proposer une offre d’emploi à la sortie de l’école. 

 

  • INSEAD : une Frenchie ! Passons, donc, puisque tes intérêts te portent ailleurs. (si on a un article qui en parle / qui la référence, ça peut valoir le coup de mettre le lien ici non ?)

 

  • London Business School (Royaume-Uni) : petite précision, cette école n’offre pas de Licence. Tu ne pourras la rejoindre que dans le cadre d’un Master ou d’un doctorat. Classée n°1 mondiale lorsqu’il s’agit de la finance par le Financial Times, cette école propose de nombreuses formations qui ont pour vocation de former de futurs leaders transnationaux. La scolarité s’effectue alors dans différents pays et si tu aimes voyager, d’intéressantes opportunités sont à saisir !

 

  • MIT, Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis) : cette université propose à ses étudiants de se spécialiser dès la licence : Management, Business Analytics, Finance sont autant de disciplines « majeures » parmi lesquelles tu pourras choisir. Elle met clairement l’accent sur l’employabilité de ses futurs alumni et la liste des entreprises partenaires qui leur proposent stages et emplois ferait rêver n’importe quelle école de commerce !

 

Les suivantes au classement sont Stanford University (USA), University of Pennsylvania (USA), Università Bocconi (Italie), University of Cambridge (UK), HEC – école des Hautes Etudes Commerciales (France), LSE – The London School of Economics and Political Science (UK). 

réunion-étudiants-découverte-admission

Conditions d'admission et précisions

Comme tu as pu le remarquer, les écoles et universités américaines dominent ce classement. Cela veut-il dire que tu doives t’exiler au States pour mener d’excellentes études commerciales ? Non. Il ne faut pas oublier que la plupart de ces « rankings » sont publiés par des entreprises elles-mêmes américaines et que leurs critères (dont la proportion d’étudiants internationaux accueillis par ces écoles) ne reflètent pas nécessairement ceux que tu as en tête. Si les universités européennes t’intéressent davantage, tu peux te référer à ce classement du Financial Times : http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/european-business-school-rankings-2019

La plupart de ces universités coûtent relativement cher. Si le prix à payer pour mener ses études est connu et accepté par les étudiants américains qui s’endettent notamment pour les réaliser, en France, cela a toujours tendance à surprendre. Des bourses dédiées aux étudiants partant à l’international sont disponibles et tu auras intérêt à mener une recherche scrupuleuse avant de partir. Du département à la région jusqu’à l’échelle de l’Europe, des aides sont proposées aux résidents. Des bourses sur critères sociaux, délivrées par le CROUS, sont également disponibles. Selon ton pays d’accueil, tu pourras avoir accès à de nouvelles aides, qu’elles soient liées à ton domaine d’études ou à ta situation financière. Des solutions existent !

Venons-en aux conditions d’inscription, enfin. Toutes les écoles – ou du moins la grande majorité – te demanderont de prouver ton niveau de langue afin de s’assurer que tu peux poursuivre tes études à l’étranger sans difficulté majeure. Fournir une certification de langue en est le meilleur moyen, celui le plus souvent exigé : l’IELTS, le TOEFL ou le TOEIC pour les pays anglo-saxons, le DELE pour les pays hispaniques ou encore le HSK pour valider ton niveau en Chinois. Tu peux préparer ces tests au sein de ton établissement – certains y préparent leurs élèves – ou auprès d’un institut ou consulat étranger. Ta compréhension écrite et orale ainsi que ton expression écrite et orale seront évaluées. 

 

 

Que te conseiller d’autre ? Un excellent dossier scolaire, un sens de l’initiative que tu sauras illustrer à travers différentes expériences (professionnelles ou non) et un projet que tu sauras défendre sont tous les ingrédients nécessaires à la réalisation de ton rêve ! Partir étudier à l’international, ça se prépare, alors au travail ! 

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

Photo Mathilde Charras.jpg

Auteur : Mathilde Charras

Présentation : Rédactrice engagée pour favoriser l'accès à la culture pour tous, mordue des arts vivants et de al scène européenne.

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

TELESKOP ICON HD INVERT.png

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂