Devenez ingénieur aéronautique et spatial avec l'IPSA

Si tu rêves d’une carrière dans l’aéronautique, alors tu as très probablement déjà entendu parler de l’IPSA. Établissement réputé et spécialisé, basé à Paris, Toulouse et Lyon, il est très prisé par les futurs étudiants désireux d’entamer une formation dans le secteur de l’aéronautique et du spatial. Teleskop te débriefe sur le déroulement d’un cursus type à l’IPSA et sur les modalités pour y accéder :

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Le parcours d'un étudiant à l'IPSA

Une des spécificités de cette école d’ingénieurs est d’offrir à ses étudiants la possibilité de s'immerger dans le monde de l'ingénierie aéronautique dès la première année de formation.


En effet, l’IPSA dispose d’une prépa intégrée de deux ans avant de démarrer le Cycle Ingénieur de 3 ans. La première année de prépa intégrée est consacrée à inculquer les fondamentaux scientifiques (en maths et en physique) et technologiques. Il se trouve que dès la première année de prépa, tu auras l’opportunité d’être initié.e aux matières spécifiques de l’aéronautique et du spatial comme la thermodynamique, la mécanique des fluides ou encore la physique de l’univers.


En deuxième année, ces matières seront approfondies et tu recevras également des enseignements de culture générale et d’anglais.

Et oui, ne néglige surtout pas ton anglais ! La maîtrise de la langue anglaise est tout simplement indispensable à un ingénieur. L’accent y est mis durant tout ton parcours à l’IPSA et plus particulièrement en dernière année du Cycle Ingénieur dans laquelle l’intégralité des cours se déroule en anglais. Veille donc à le travailler régulièrement et à ne pas sous-estimer son importance.


À l'issue de la prépa intégrée, tu pourras poursuivre le Cycle Ingénieur pour une durée de trois ans.

La première année est déjà assez spécifique tout en introduisant progressivement les techniques fondamentales du domaine de l’aéronautique et du spatial (aérodynamique, mécanique du vol, systèmes spatiaux…). En appliquant les outils physiques et mathématiques acquis en prépa, tu rentres peu à peu dans la réalité du métier d’ingénieur. 


Toutefois, ce dernier doit également disposer de compétences en termes de gestion de projet et être capable de mobiliser ses connaissances mais aussi de les élargir pour mener à bien des recherches, et répondre à une problématique donnée. Par ailleurs, en fin de cursus, le PMI (Projet Master IPSA) vient confirmer les capacités des étudiants à conduire un projet de groupe en respectant des délais précis et en traduisant de manière concrète les concepts appris durant leurs études.


La première année du Cycle Ingénieur marque aussi le début des choix : s’ouvrent à toi deux options, véhicules aérospatiaux ou systèmes aérospatiaux. Tu envisageras l’une ou l’autre en fonction de tes goûts mais surtout de tes aspirations professionnelles. Tu devras bien mûrir ce choix qui te suivra durant le reste de ta formation.

Car à partir de la deuxième année du Cycle Ingénieur commencera ta spécialisation. Tu devras choisir un ensemble d’enseignements “majeurs” qui te formera aux métiers technologiques du domaine que tu auras choisi l’année précédente (véhicules aérospatiaux ou systèmes aérospatiaux).


C’est au cours de cette deuxième année du Cycle Ingénieur que tu passeras un semestre à l’étranger. En effet, l’IPSA accorde une importance particulière à l’ouverture internationale. C’est pourquoi elle a conclu de nombreux partenariats avec des universités étrangères pour permettre à 100% de ses étudiants d’étudier à l’international. Il s’agit d’une mobilité obligatoire et le choix de l’établissement dépend de ton niveau académique ainsi que de ton projet professionnel. Chaque université étrangère propose des enseignements différents mais toujours en corrélation avec l’option choisie à l’IPSA.


Enfin, pour clore ce cycle mais surtout l’ensemble du cursus Ingénieur, la troisième et dernière année t’offre le choix entre trois voies : ingénieur, double-diplôme ou international. La première forme des ingénieurs aéronautiques, spécialisés à travers un large choix d’options ; la formule double-diplôme forme des ingénieurs d’affaires, maîtrisant à la fois les concepts technologiques mais aussi managériaux grâce à la double obtention d’un diplôme de l’ISG (International Business School) et de l’IPSA; la troisième voie internationale offre l’opportunité de passer l’année à l’étranger.


Cette dernière année se clôture par un stage en entreprise d’une durée de six mois afin de faciliter l’insertion professionnelle et de découvrir la réalité du métier. Cette expérience professionnelle permet de mettre en pratique les compétences acquises durant tes cinq années à l’IPSA et de faciliter ton entrée dans la vie active.

Admission post-bac

Pour intégrer l’IPSA, tu dois avoir un baccalauréat général à spécialités scientifiques, privilégie bien sûr les maths et la physique-chimie. L’école est accessible sur concours. Tu dois te présenter au concours Advance que tu peux retrouver sur Parcoursup. En 2021, les épreuves écrites du concours ont été annulées et seuls les oraux de motivation et de maths sont maintenus.

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

Norane Chiali

Étudiante en licence de langues étrangères appliquées à la Sorbonne Paris IV; incollable sur Rimbaud, Tarantino et Jul, je débloque pour toi un nouveau skill : décoder tous les mystères du supérieur

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂