Premiers pas à la fac : comment ça marche

Le bac en poche, le lycée est fini, place désormais aux études supérieures à la rentrée prochaine ! Une nouvelle vie t’ouvre ses portes : on te guide dans tes premiers pas à l’université : comment s’organiser, comment réviser, comment s’intégrer, etc… ? Teleskop répond à tes questions !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Premiers pas à la fac : comment ça marche

Cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques : késako ?

L’université, c’est d’abord un vocabulaire tout nouveau. Teleskop te donne une liste - non exhaustive - de ces nouveaux mots qui deviendront bientôt ton quotidien !

  • Cours magistral : cours qui se déroule généralement dans un amphithéâtre, dispensé par le professeur référent qui expose son cours à l’ensemble de la promotion.

  • Travaux dirigés (TD) : cours en plus petit comité (généralement, une trentaine d’étudiants) dans lequel les notions abordées en cours magistral sont précisées, expliquées. C’est le chargé de TD, placé sous l’autorité du professeur de cours magistral, qui dispense ce cours.

  • Travaux pratiques (TP) : mise en application du cours magistral, souvent en laboratoire. On ne retrouve pas les travaux pratiques dans toutes les licences, mais principalement dans le domaine des sciences.

  • Crédit ECTS : chaque cours est évalué par un examen final qui te donne droit à un certain nombre de crédits ECTS, qui te permettront, ensuite, de valider la matière suivie et le semestre.

  • Partiels : examens de mi-semestre condensés sur quelques jours et portant sur chacune des matières suivies au cours du semestre.

pexels-andrea-piacquadio-3758105 (1).jpg

Autonomie oui, mais ue autonomie organisée

La grande différence entre le lycée et la fac, c’est l’encadrement. Jusqu’ici, tu étais très encadré par tes professeurs, vers qui tu pouvais te tourner dès que besoin. A l’université, le plus gros problème de nombreux étudiants, c’est le manque de suivi : plus de professeurs pour s’assurer que les devoirs sont faits, plus de contrôles pour t’imposer d’apprendre régulièrement et, surtout, plus de réprimandes à qui n’aurait pas assez travaillé. Cette nouvelle liberté, aussi grisante soit-elle, doit aller de paire avec une organisation au carré : la tentation est forte d’attendre les partiels pour réviser, mais il est souvent trop tard, et le retard accumulé est alors trop important.

Pour commencer, se pose la question de la prise de notes. Au lycée, les professeurs ont généralement pour habitude de dicter clairement et lentement le cours, voire même parfois de le rédiger quasi intégralement au tableau. A la fac, les professeurs ont davantage tendance à présenter leurs cours sous forme de longue discussion : impossible, donc, de retranscrire mot à mot ce qui est dit. L’essentiel est de noter les principes centraux du cours et, peut-être, quelques exemples pour comprendre le propos. Pour cela, à chacun sa technique, à l’ordinateur ou à la main, et c’est en essayant que tu trouveras ce qui te convient le mieux !

Surtout, ne cède pas à la tentation de sécher tes cours : si les cours magistraux ne sont pas obligatoires, et que personne ne viendra y contrôler ta présence, il est indispensable que tu y assistes de façon régulière : en écoutant le cours, puis en le prenant en note, tu auras déjà assimiler une grosse partie du cours. Tu pourras aussi aller poser des questions et demander des précisions au professeur à la fin du cours si tu penses avoir manqué quelque chose.

De la même façon, prépare tes devoirs et participe au cours des séances de travaux dirigés. Il est vrai, personne ne viendra te mettre une heure de colle si ton travail n’est pas fait, et tu risques, « au pire », un 0 pour devoir non rendu. Cependant, ces séances en comité restreint sont une vraie opportunité pour approfondir les notions et poser toutes les questions que tu n’auras pas pu adresser directement au professeur en amphi. Par ailleurs, il est courant qu’un certain nombre d’absences en TD finissent par te faire déclarer « défaillant », de telle sorte que tu ne pourras plus accéder aux partiels, et donc que tu ne pourras pas valider ton année. Si tu es boursier, tu risques aussi de perdre ta bourse.

De façon générale, organise ton temps libre : tu auras moins de cours qu’au lycée, donc plus de temps libre, mais cela ne veut pas dire pour autant que tu dois moins travailler ! Les devoirs à rendre en TD demandent souvent beaucoup de préparation, et un travail régulier te permettra d’assurer à l’examen !

pexels-andrew-neel-4134784 (1).jpg

S'intégrer

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

IMG_3494_edited.jpg

Morgane Jean

Etudiante en double licence droit-économie à Paris II et passionnée de journalisme !

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

TELESKOP ICON HD INVERT.png

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂