Quels sont les débouchés possibles selon les spécialités en terminale ?

A partir de la classe de première se pose la question cruciale de l’orientation. Peut-être même dès la seconde quand arrive le moment de choisir ses spécialités pour la suite du lycée. Si tu as déjà prévu ton projet post-bac, tu dois choisir tes spécialités en fonction de la formation que tu voudras suivre. A l’inverse, si tu es encore perdu(e) et que tu n’as pas encore d’idée précise concernant tes études, alors le choix de tes spécialités dépendra de tes goûts et des matières qui te plaisent actuellement. Teleskop t’aide à y voir plus clair :

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Quels sont les débouchés possibles selon les spécialités en terminale ?

Comment bien choisir ses spécialités ?

Il est très important d’anticiper tes choix. J’entends par là que tu dois d’abord te fixer sur ton profil : plutôt littéraire ou scientifique ? Ce serait bête par exemple de t’engager avec des matières scientifiques que tu apprécies “sans plus” déjà en seconde et te rendre compte en première que tu t’es complètement trompé(e). En effet, quels que soient tes choix, plus tu avanceras dans ta scolarité plus le rythme va s’intensifier et les matières se complexifier. Il est donc important d’avoir des bases très solides dès la seconde et surtout ne pas surestimer ses capacités ou de ne pas se faire de fausses idées concernant tel ou tel enseignement.

Prête beaucoup d’attention aux matières qui te plaisent, à celles dans lesquelles tu as de bonnes notes et que tu as envie d’approfondir. En seconde, on reste un peu en surface dans les enseignements et à partir de la première, on rentre plus en profondeur et dans les détails.

D’un autre côté, si tu as un projet d’études précis, alors c’est de lui dont dépendront tes choix de spécialités. Si tu sais déjà ce que tu as envie de faire, c’est que tu es un minimum renseigné(e) sur la formation en question : acquis requis (listés sur Parcoursup), enseignements, débouchés… Tu sais donc à quoi t’attendre mais aussi comment te préparer et avec quels bagages débarquer dans cette filière. Par exemple, pour une licence d’économie, les spécialités bienvenues sont évidemment les SES et les mathématiques, indispensables en économie. Globalement, renseigne toi bien sur les outils et les bases qui te seront nécessaires pour aborder et réussir ta formation post-bac le plus sereinement possible.

pexels-andrea-piacquadio-3758105 (1).jpg

Quels sont les débouchés des principales spécialités ?

Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP) : dans la continuité des enseignements d’histoire-géo de seconde, l’HGGSP y mêle aussi des questions de politiques et de relations internationales. Les débouchés sont nombreux et regroupent principalement les formations qui requièrent une importante culture générale : les classes prépa, le droit, les sciences politiques, SciencePo, les écoles de commerce…

Sciences Economiques et Sociales (SES) : programme classique de SES, similaire à celui d’avant la réforme, qui confère les outils nécessaires pour progresser en économie ainsi que les grands principes et les relations sociologiques. Les débouchés sont assez similaires à ceux de HGGSP, en ajoutant les licences d’économie et les licences AES.

Humanités, Littérature et Philosophie (HLP) : cet enseignement croise la littérature et la philosophie en parcourant les grandes pensées/ courants philosophiques à travers des textes littéraires. Côté débouchés, cette spécialité assure une bonne culture générale qui te sera très utile en licence de lettres, de philosophie, d’histoire ou histoire de l’art mais aussi les classes prépa en visant par exemple un IEP (Institut d'Études Politiques) ou une double licence (lettres, droit, science politique, philosophie).

Langue, Littératures et Cultures Étrangères (LLCE) : les principaux objectifs ici sont naturellement d’améliorer ta maîtrise de la langue choisie mais aussi d’en savoir plus sur la culture correspondante. Il y a aussi plusieurs débouchés pour cette spécialité comme le commerce international ou le tourisme, notamment via des BTS/ DUT et la traduction grâce à la licence LEA. Elle est aussi un très bon tremplin pour intégrer une licence LLCE qui prépare principalement aux carrières dans l’enseignement.

Numérique et Sciences Informatiques (NSI) : cette spécialité est tournée vers l’informatique et les principaux concepts et méthodes dans le domaine. Suite à la NSI, tu peux t’orienter vers des études d’ingénieur ou vers une licence de mathématiques ou d’informatique.

Mathématiques : dans la continuité de la seconde, les maths requièrent des bases solides, c’est une matière très exigeante. Elle est quasiment indispensable pour intégrer des écoles de commerce mais surtout les classes prépa scientifiques qui préparent aux grandes écoles d’ingénieur.

Physique-Chimie : même combat que pour les maths, important d’être à l’aise dans la matière dès la seconde. Hormis pour les écoles d’ingénieur, la spé Physique-Chimie est aussi très utile pour les étudiants en première année de médecine.

Sciences de la vie et de la terre (SVT) : elle ouvre les portes également aux études de médecine mais aussi aux licences de biologie, aux prépas BCPST (vétérinaire) ou encore aux métiers de l’enseignement.

pexels-andrew-neel-4134784 (1).jpg

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

IMG_3494_edited.jpg

Norane Chiali

Étudiante en licence de langues étrangères appliquées à la Sorbonne Paris IV; incollable sur Rimbaud, Tarantino et Jul, je débloque pour toi un nouveau skill : décoder tous les mystères du supérieur

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

TELESKOP ICON HD INVERT.png

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂