Réussir son oral à Sciences Po

Au cœur de la procédure d’admission de Sciences Po, l’oral est une épreuve qui peut intimider. Pour autant, pas d’inquiétude, celle-ci nécessite simplement de la préparation et de l’entraînement. Voilà tout ce que tu dois savoir pour aborder cette ultime étape sereinement.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Réussir son oral à Sciences Po

Un oral ?

L’oral constitue la dernière épreuve de ton parcours d’admission à Sciences Po, à l’issue de laquelle tu obtiendras une quatrième note sur 20. Celui-ci s’étend sur une trentaine de minutes, pendant lesquelles tu échangeras avec un jury composé de professeurs ou membres de l’administration.

Ces derniers commenceront par te demander de te présenter. La durée de cette première étape est assez variable, en moyenne 1 à 2 minutes, et ta présentation sera suivie de quelques questions. Ainsi, je te conseille de préparer en amont ce que tu souhaiteras mettre en avant : ta personnalité, tes centres d’intérêt, ton envie d’intégrer Sciences Po, tes réalisations, tes projets futurs… Cette première prise de parole est une occasion de tendre des perches à tes examinateurs, sur des sujets que tu maîtrises. N’hésite pas néanmoins à te chronométrer lors de ta préparation afin de ne pas dépasser le temps qui te sera accordé (2 minutes maximum).


Dans une seconde partie, il te sera demandé de commenter une image, puisée dans le passé ou l’actualité. Tes examinateurs attendront de toi que tu la décrives, mais aussi que tu réalises un travail d’analyse. Que représente cette image ? Dans quel format ? Dans quel contexte intervient-elle ? Nous apprend-elle quelque chose d’un enjeu contemporain ? Fait-elle passer un message particulier ? Peut-on la critiquer ? Réalise-t-elle son objectif ? Il s’agit avant tout de mobiliser ton esprit critique. Pour cela, tes examinateurs t’accorderont probablement un peu de temps pour te préparer, et ton argumentaire sera suivi de quelques questions.


Enfin, le reste de l’entretien s’organise sous la forme d’un échange d’une dizaine de minutes. Pour formuler leurs questions, les examinateurs s’inspirent généralement de ta présentation. Ceux-ci pourront t’interroger sur ta motivation, tes projets futurs, et te poser des questions plus précises sur des éléments que tu auras mentionnés ou sur des sujets d’actualité.

pexels-andrea-piacquadio-3758105 (1).jpg

Comment s'y préparer ?

Pour te préparer à cette épreuve, je te conseille d’organiser ton travail en deux parties : le fonds, qui occupera la majorité de tes révisions, mais aussi la forme, essentielle pour faire bonne impression le jour J.


Tout d’abord, tes examinateurs se fondant en partie sur les informations que tu auras mentionnées dans ta présentation, il est essentiel de les étudier de manière assez détaillée. Par exemple, si tu y mentionnes un intérêt pour les enjeux européens, tes examinateurs te poseront probablement des questions assez précises sur le sujet. À toi, donc, de préparer ces dernières en te renseignant sur la construction européenne, la crise migratoire ou encore l’émergence du populisme. Je te conseille de faire également ce travail de recherche pour tes passions ou activités extrascolaires.


Par ailleurs, il est fondamental d’avoir une connaissance assez précise de Sciences Po, de ce qu’on y étudie et de ce qu’il s’y passe. Le site internet de l’École est une mine d’or pour ce type de recherches : tu peux y jeter un œil au déroulé des études, aux matières qui y sont enseignées, mais aussi aux divers événements qui y sont organisés. À cet égard, il est également intéressant de consulter les médias étudiants (La Péniche, Sciences Po TV et Radio Germaine), qui pourront te donner une idée plus précise de ce qu’est Sciences Po et de ce qu’il s’y passe, d’un point de vue moins académique. Pourquoi ne pas te renseigner, également, sur une association qui suscite ton intérêt ?


De plus, si les questions diffèrent d’un oral à un autre, il existe certaines questions types auxquelles tu peux te préparer, telles que : Pourquoi Sciences Po et pas autre chose ? Quelles sont vos qualités, vos défauts ? Quelles sont les matières qui vous intéressent ? Pourquoi ? etc.


Enfin, suivre l’actualité est très important pour préparer ton oral d’admission à Sciences Po. Je te conseille d’y consacrer un peu de temps chaque jour, pour lire la presse, mais aussi approfondir certains sujets, afin de te souvenir d’informations plus précises. Il existe de nombreuses ressources qui peuvent t’aider dans cette démarche : les journaux traditionnels, atlas mondiaux, résumés d’actualité, reportages… 

Petit point méthode : je te conseille de consacrer un classeur à toutes tes fiches (actualité, informations sur Sciences Po, livres, reportages intéressants…) et de les relire régulièrement. Suivre l’actualité te permettra de répondre à quelques questions qui peuvent t’être posées sur le sujet, mais aussi de préparer l’analyse d’images, en te renseignant sur un certain nombre d’enjeux contemporains. Je te conseille également de choisir des images, tirées de l’actualité, mais aussi d’autres contextes, afin de t’habituer à cet exercice à travers tout type de sources.


Ensuite, t’entraîner à prendre la parole en public est très important. En effet, tes examinateurs évalueront ta capacité à développer des arguments, à présenter une réflexion. Pour cela, rien de mieux que l’exercice ! Tu peux proposer à un de tes professeurs de te faire passer un oral blanc, par exemple. Des associations sciences pistes telles que SOS Sciences Po proposent également une préparation à l’oral, à travers des fiches méthodes mais aussi l’organisation d’oraux blancs. C’est un travail que tu peux faire seul, mais je t’encourage à appréhender la prise de parole face à une ou plusieurs personnes. De façon générale, il s’agit de travailler ton expression orale, d’apprendre à poser ta voix et à maîtriser ton stress.


Certaines questions peuvent déstabiliser, parce qu’on ne sait pas y répondre ou qu’elles semblent assez déconnectées du reste de l’oral, mais pas de panique, c’est normal. Ta manière d’appréhender des questions difficiles (ou déstabilisantes) est également évaluée. L’idée est alors de ne pas perdre tes moyens. Si tu ne sais pas, dis-le, mais essaie de trouver un nouvel angle à la question, une nouvelle approche avec laquelle tu te sens plus à l’aise.

pexels-andrew-neel-4134784 (1).jpg

Montrer son envie d'intégrer Sciences Po

Il ne faut pas oublier, enfin, que l’oral est avant tout le moment de montrer ton envie d’intégrer Sciences Po, que cette école correspond à tes aspirations, tes projets, tes intérêts. Il est important d’y dévoiler ta personnalité, ton originalité, mais aussi ta motivation et la cohérence de ton projet. Pour cela, aucune règle, sois toi-même, sincère et honnête, et tes examinateurs sauront déceler cette qualité.

Bon courage pour tes révisions !

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

IMG_3494_edited.jpg

Elise Ceyral

Etudiante à Sciences-Po, passionnée de presse écrite et d'actualité.

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

TELESKOP ICON HD INVERT.png

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂