Poursuivre ses études à l’étranger, conseils et astuces pour assurer après le bac

Tu rêves ta vie d’étudiant dans un pays étranger, entouré de jeunes du monde entier et auprès de professeurs à la renommée internationale ? Tu t’imagines déjà à Saint Petersburg, submergé par l’âme russe et son histoire passionnante ? Ou en Angleterre, sur une plage à Brighton, profitant des soirées étudiantes aussi multiculturelles que débridées ? S’échapper enfin du cocon familial et du lycée signifie pour toi quitter la France et partir étudier à l’étranger. Tu fais ce choix pour t’ouvrir au monde, mais aussi pour avoir un parcours qui correspond à tes ambitions. Voici quelques conseils et astuces qui devraient t’aider à réaliser ce rêve et t’envoler pour l’étranger après ton bac.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Désirs et peurs liés aux études à l'étranger

Ton envie de partir à l’étranger peut s’expliquer de plusieurs manières et différentes raisons en sont à l’origine. Toutes sont valables, il faut simplement t’assurer avant de partir qu’elles résisteront à la distance et aux défis que comporte un départ à l’étranger. C’est aussi en identifiant les sources de ta motivation que tu pourras surmonter des peurs qui ne sont pas toujours fondées. 

  • Vouloir maîtriser plusieurs langues étrangères est l’une des raisons qui te poussent à partir : tu as l’habitude de regarder tes films et séries dans leur langue originale, tu aimes voyager et ressens de la frustration à passer pour un vrai touriste – français qui plus est… –, bref, tu veux pouvoir échanger avec des gens de tous horizons. Cette ouverture d’esprit et cette curiosité sont nobles et te permettront de t’épanouir quelle que soit ta destination ! L’isolement est sans doute ce que tu redoutes le plus en partant. Tu quittes tes amis et ta famille pour une destination inconnue, quelle idée !! Il est normal de s’inquiéter à ce sujet mais ne t’en fais pas, l’avantage de s’installer à l’étranger pour étudier – et non pour travailler – est que l’on est accompagné dès son arrivée. L’établissement que tu as choisi t’accueillera, tu auras l’occasion de faire partie d’associations étudiantes et même d’emménager avec d’autres internationaux. Si ton but est de rencontrer des personnes de tous bords, tes études à l’étranger se dérouleront sans encombre ! 

  • Tu es passionné par un domaine d’étude, un auteur, une culture et tu veux partir pour l’étudier dans la meilleure université possible. Tu veux donc te spécialiser, prendre de l’avance pour ensuite pouvoir te différencier professionnellement et mener la carrière de tes rêves. Ta détermination est impressionnante et est également la clé d’une scolarité à l’étranger réussie. Les débuts peuvent s’avérer difficiles, entre les cours et les devoirs à rendre dans une autre langue ou encore l’impression d’avoir besoin de deux fois plus de travail que les autres pour obtenir les mêmes résultats. Persévérance et patience sont essentielles ! Sache que de ce point de vue-là, tout ne peut aller qu’en s’améliorant : tu pourras constater tes progrès au fur et à mesure et si les trois premiers mois sont les plus difficiles, ils seront rapidement derrière toi !

  • Enfin, si tu veux étudier à l’étranger, c’est aussi pour prouver ton indépendance. Ce départ témoigne de ta capacité à te débrouiller seul et à repartir de zéro, le monde s’ouvrant à toi sans préjugés. Tu es un challengeur dans l’âme, un voyageur avide de découvertes qui voit dans ce départ le début d’une longue aventure. Le challenge est en effet une motivation très forte mais il faut faire attention à ne pas le confondre avec une fuite. Il faut savoir partir pour les bonnes raisons, pour toi et non pour ceux qui t’entourent, pour réaliser des rêves qui te rendront heureux et non pas pour laisser derrière toi des problèmes et blessures auxquels il te faudra tôt ou tard faire face. Démêler en toi le vrai du faux, être lucide quant à tes désirs d’étranger sont des étapes nécessaires pour partir serein et confiant dans l’expérience à venir.

Vie étudiante à l'étranger : ce que tu peux espérer

Il est certain que ton expérience va grandement dépendre de ta destination. Les cultures étudiantes ne sont pas les mêmes, que tu partes au Brésil, aux Etats-Unis ou en Autriche. Cependant, il est possible de s’accorder sur une chose : les universités et écoles qui déploient une politique de communication efficace pour attirer les étudiants étrangers leur réservent généralement un très bon accueil. La plupart du temps, ces établissements proposent des solutions pour se loger avec d’autres étudiants et ils organisent des séminaires d’accueil et autres « Welcome Week ». 

Comme mentionné plus haut, tu auras aussi la possibilité de rejoindre des associations étudiantes et de rencontrer de nombreuses personnes en dehors de ton cursus et de ton domaine d’études. Des cours de claquettes aux cours de dessin ou d’escalade, tu auras l’embarras du choix, notamment dans les établissements Anglo-Américains. Ces rencontres deviendront pour certaines des amitiés qui pourront durer bien au-delà de tes études à l’étranger, te créant un réseau international et des possibilités de voyage sans fin ! 

Enfin, tu pourras espérer des cours de qualité – non pas que la France soit en retard de ce point de vue-là – qui te garantiront d’être bilingue en quelques années. Cette compétence est aujourd’hui cruciale pour un grand nombre de carrières, des métiers du commerce à ceux de la communication. Partir avec un aussi grand + dans la vie professionnelle contre quelques mois de galère et une expérience dont tu te souviendras toute ta vie vaut sans doute le détour !

Pour un dossier post-bac (presque) parfait, les conseils et astuces de Teleskop

La question qui demeure à ce stade c’est bien ce qu’on attend de toi pour que tu puisses poursuivre tes études à l’étranger après le bac. Rejoindre une université ou une école à l’étranger demande de la préparation et que tu sois au courant des attentes propres à chaque établissement. Elles diffèrent selon les pays, les domaines d’études, selon s’il s’agit d’instances publiques ou privées. 

Un dossier en béton et un certificat de niveau de langue – type IELTS ou TOEIC pour les établissements anglo-saxons et scandinaves, type Goethe-Zertifikat pour les établissements allemands ou autrichiens – te seront demandés. Certains lycées peuvent te préparer à passer ces tests en terminale. Si ce n’est pas le cas, tu peux aussi t’adresser au consulat ou institut du pays qui t’intéresse et qui est basé en France : le British Council, l’Institut Cervantes, les Chambres de Commerce italiennes etc. Te préparer à ces tests demande de l’investissement, il faut donc t’y prendre à l’avance ! 

N’hésite pas à prendre directement contact avec l’université ou l’école qui t’attire ! Cela peut paraître intimidant mais ils sont les plus à même de répondre à tes questions. Si le téléphone t’effraie, tu peux toujours envoyer un mail. Des journées portes ouvertes sont souvent organisées – en février ou mars – et elles sont un bon moyen de se rendre compte de l’ambiance. Il est aussi rassurant d’y aller une première fois avec des proches pour qu’ils puissent te donner leur avis. Le personnel pourra te mettre en contact avec un professeur et te donner des conseils concernant les options de financement et de bourses. 

Il est très excitant de partir à l’étranger et les années que tu y passeras seront inoubliables ! Bien se préparer, analyser ses peurs et demander conseil, aussi à des personnes qui ont une expérience d’études à l’étranger, te permettront de garder la tête froide et ne retenir que du bon de tes préparatifs à cette grande aventure ! 

Notre chaîne Youtube,

pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur : Mathilde Charras

Présentation : Rédactrice engagée pour favoriser l’accès à la culture pour tous, mordue des arts vivants & de la scène européenne.

Un avis sur cet article ? Une question ?

Réagis ! Partage avec la communauté Teleskop 🥰

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !

Ils viennent de toutes les filières imaginables.

Ils étaient dans ton cas il y a quelques années. Le + ?

Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂